À toi, triathlète désespéré.e à l’idée de quitter ton cher club, de débarquer dans une école et de t’entendre demander, encore et encore « triathlon ? C’est le truc avec le ski de fond c’est ça ? », rassure-toi : tu as la chance d’intégrer une école où étudient et s’entraînent un certain nombre d’amateurs du triple effort ! Ton œil aguerri saura les discerner, que ce soit par leur technique de bourrin dans les rangs de l’AS natation (à quoi bon avoir un style correct, si mettre plus de force permet à la fois d’avancer et de couler la concurrence ? Toute une stratégie) ou leurs t-shirts floqués FF Tri. Avec un peu de chance, tu pourras en apercevoir s’éclipser le samedi matin à vélo, direction les Monts d’Or et leurs pentes à 20% (on a déjà vu plus pratique que de caler un vélo dans un 16m2…). Pour rejoindre cette belle communauté, rien de plus simple : présente-toi aux sélections des AS athlétisme et natation, en précisant que tu comptes faire les deux, et puis voilà ! Enfin non, pas tout à fait : il faut quand même un niveau un minimum solide dans ces deux disciplines pour passer les sélections et survivre aux entraînements, mais tout devrait bien se passer. Attention, cela va dépendre du nombre de place et des gens qui arrêtent ! Une fois admis dans ces AS, tu auras accès à deux entraînements d’1h30 par semaine en natation, et quatre entraînements d’athlé : de quoi occuper tes journées déjà bien chargées en attendant la création d’une AS cyclisme. C’est génial, déjà parce que les profs sont vraiment cools, et surtout on est plusieurs dans ce cas. Il y a vraiment de tous les niveaux, donc on n’est jamais vraiment seul.e, il y a toujours quelqu’un de notre niveau pour courir et nager avec nous faisant de superbes rencontres. Enfin, tous ces créneaux nous permettent de bien adapter nos entraînements à notre charge de travail. Alors n’hésite surtout plus et rejoins-nous ! 

Contacte-les pour + d’infos : Lauriane Mascaro